Faire valoir ses droits !

Jour 67

Contrainte : Repassage, foyer, dîner, épanouie, canapé, lit, maquillage, sourire, tenue

Faire valoir ses droits !

Matin.
Réveil.
Eveil.
J’émerge.
Doucement.
J’esquisse un sourire dans la pénombre. Aujourd'hui, j’ai rendez-vous avec toi. Dîner à deux. Romantique à souhait. Plus ensuite puisqu’affinités.
Quelle tenue vas-tu mettre ?
Que vas-tu me préparer en dessous ?
Ce sera la surprise du chef encore ! Tu m’en fais toujours à chacun de nos rendez-vous !
Tu vas être en pleine séance de repassage ce matin : tu veux toujours être impeccable quand nous nous voyons ! Pour me donner le plaisir de malmener tes froufrous ou pour vérifier la force de mes étreintes par le nombre de plis et de froissures que je vais faire ? Je me demande…
Vivement l’apéro sur ton canapé que je commence mes explorations friponnes ! Je ne sais pas si nous allons dîner avant que je passe au plat de résistance : toi ! Je vais arriver rapidement au doux foyer que tu réserves à mon Jésus, comme tu l’appelles, et je vais l’explorer de mes doigts, de ma bouche ! Oh le bel apéro en perspective ! J’en suis déjà excité à l’avance !
Sourire de nouveau ! Tu vas encore être maquillée comme une voiture volée !
Oh, mais je vais le dévaster ton maquillage, faire couler ton rimmel, me coller du fonds de teint partout, me retrouver grimé tel un indien ! Tu vas encore rire en voyant mon visage !
Je ferai semblant de me mettre en colère et je te soulèverai du canapé pour t’envoyer sur le lit pour terminer de te dénuder et investir totalement cette forteresse que je sais déjà toute prête à se rendre sous mes assauts amoureux ! Je veux que tu sortes épanouie de cette rencontre ! Épanouie et heureuse ! Les dîners sont nos prétextes pour pimenter notre liaison tu le sais. De nous deux, le cuisinier c’est moi ! Quand tu m’invites ce n’est pas vraiment pour manger ! D’ailleurs nous ne dépassons jamais l’apéro et les amuse-gueules ! Amuse-gueules, c’est le bon terme !
Vivement ce soir ma Belle que ces douces pensées du réveil deviennent réalité et qu’en ce 8 mars, tu fasses valoir ton droit aux plaisirs de la Femme et de l’Amour !




Commentaires

Articles les plus consultés