L’amour gagne toujours

Contrainte : éclat, nuisance, prétentieux, espoir, chien, outrage, cris, chuchotement, weekend.

L’amour gagne toujours

Il y a ce chuchotement.
Là ! Dans ma tête !
Chuchotement qui me poursuit depuis ce fameux weekend où je t’ai perdue.
Tu m’as quitté. Je te tenais la main. Tu m’as quitté. Égoïstement. J’avais l’espoir que tu te battes. Ce n’est pas la maladie qui devait gagner. Tu es partie dans l’éclat d’une sombre nuit. A cette heure où les chiens deviennent des loups ou bien où les loups se font passer pour des chiens.
Tu es partie en me laissant seul. Avec ce chuchotement dans ma tête qui se transforme en cris de rage parfois. J’ai peut-être été prétentieux à ne pas vouloir que tu te laisses aller, que tu partes, que tu me laisses. Je n’avais pas vu ta fatigue, ta lassitude, ton envie de laisser aller, te laisser aller.
Il y a toujours ce chuchotement, nuisance permanente, bruit de fond insoutenable. Ce chuchotement que tu as eu au moment de me quitter. “Je t’aime”. Les dernières paroles de toi à moi. Dernier pied de nez, dernier outrage à cette mort injuste qui est venue trop tôt. Qui m’a fait plus de mal qu’à toi puisque ces mots tournent en boucle. Dans ce chuchotement, ce dernier souffle, qui m’a laissé en héritage cet amour qui va me tourmenter. Qui me tourmente. Qui souffle dans ma tête. Tempête silencieuse. Chuchotement ultime. Dernières paroles qui ont fait que la mort a perdu la bataille même si elle t’a emportée.

A mon tour de hurler dans le vent des tempêtes, au milieu des océans, “Je t’aime” en écho à ton chuchotement. Tu es partie. Je partirai. Notre amour restera. Vainqueur à jamais.




Commentaires

Articles les plus consultés