Allez les bleus !

Contrainte : "ras le bol", "cul de sac", "stop ou encore", "ne pas déranger", "frais de port", "tout ou rien", "pétage de plomb", "hors de contrôle"

Allez les bleus !

Et voilà ! Je suis hors de contrôle ! J’avais pourtant bien mis “ne pas déranger” sur la poignée de la porte ! Tu parles Charles ! C’est comme si il n’y avait rien ! J’en ai vraiment ras le bol et il va y avoir du pétage de plomb de compétition d’ici peu ! Pas la peine de dire “stop ou encore”, je ne vais pas me calmer ! Ça sera du “encore” !
J’avais pourtant choisi un hôtel peinard dans un cul de sac pour ne pas être dérangé. J’ai quand même reçu ta lettre, pas oblitérée, dont il a fallu régler les frais de port. Tu as vraiment fait le nécessaire pour que je sois exaspéré au plus haut point ! Avec toi c’est “tout ou rien” et c’est souvent “tout”.
Tu le sais pourtant que je ne veux pas être dérangé pendant la coupe du monde de foot et que je me suis pris une chambre dans un hôtel tranquille ! Je ne pensais pas que tu me retrouverais ! Tes mots doux, tu peux te les garder ! Jusqu’à la finale je ne veux voir personne ! Ne pas être dérangé ! Va t’amuser ! Va faire des Oulimots ! Sors en boîte ! Trouve toi un amant ! Je veux du calme ! Je veux de la tranquillité, des pizzas et du foot !
Voilà, c’est dit !

A bientôt ! Je n’y suis pour personne !



Commentaires

Articles les plus consultés