Chance ou malchance ?

Contrainte : Trump, philanthrope, velours, carmin, magistrale, Gandhi, Carambar, Polatouche, ardeur

Chance ou malchance ?

La vie est une grande loterie. Il y a un premier choix  qui fait qu’un élu parmi des millions parvient à survivre. Première loterie. Ensuite, il y a la surprise du lieu de naissance. Deuxième loterie. Et enfin, la période de naissance. Troisième loterie.
Nous avons conscience du temps présent et futur mais imaginons un instant les choses différemment.
Là, nous vivons à l’ère de Trump, May, Poutine, Macron, Kim Jong Un. On ne peut pas dire que ce sont ni de grands humanistes, ni de grands philanthropes. Ils seraient même de magistrales preuves vivantes à un retour en arrière de l’humanité. Je joue sur du velours en disant cela.
Imagine, comme disait John, que nous soyons né du temps de Gandhi. Aurions-nous été meilleurs ou pires comme le dit la chanson ? Aurions-nous été différents ? Peut-être. Les informations de l’époque ne circulaient pas à la vitesse de la pensée et elles restaient souvent confinées dans de lointaines contrées. Nous aurions sans doute été conformes, bien sages, loin des idées révolutionnaires carmins ou rouges clair. Les ardeurs révolutionnaires étaient réprimées sans état d’âme en ces temps là.

Tant qu’à choisir, je prendrais la période de la fin du vingtième siècle : la période carambar ! Après tout cela a été  un temps relativement heureux après une période sombre. On chassait les potalouches au lance-pierre que l’on fabriquait nous même. Insouciance d’une belle époque. Qui aurait cru alors que l’on retrouverait une période sombre, prémisse de noirceurs encore à venir. Ce seront nos descendants qui vivront ces malheurs qui se rapprochent rapidement.




Commentaires

Articles les plus consultés