Vol au vent...

Contrainte :


Vol au vent...

Quand je me repose dans mon fauteuil, je rêve parfois.
A Toi.
Tu me fais planer.
Tu es ma drogue douce. Celle qui rend ma vie jolie.
Tu es ma drogue dure. Celle qui est devenue ma folle addiction.
Tu es mon paradis artificiel, mon paradis perdu retrouvé. Pas besoin de substances licites ou illicites pour m’évader de la laideur des jours. Il me suffit de penser à Toi.
Je te vois voler vers moi, venir me chercher.
Avec Toi, je quitte la terre. je vais dans des contrées qui n’existent que pour nous deux. Des contrées magiques où tout est possible, où rien n’est interdit. Le temps n’existe plus. La laideur, les maux, tout ce qui est désagréable est aboli.
Il n’y a plus que nous deux. Dans un vide douillet, juste meublé par la force de notre amour et la chaleur de nos ébats sensuels.
Pas besoin de plus. De toute façon, qu’est-ce qui serait mieux que ta présence, que ma présence, que nos yeux dans les yeux pendant nos jeux d’amour ?

Alors rêvons et envolons nous !




Commentaires

Articles les plus consultés